Universités d’Automne, 7,8 et 9/10 /2022

Vendredi 7/10., les militants de plusieurs sections régionales se sont réunis au Pasino du Havre pour l’ouverture des Universités d’Automne par Mario Stasi, président de la Licra et Dominique Youb, présidente de la Licra Le Havre, suivie par une session où les participants ont eu l’opportunité de poser leurs questions au Bureau de la Licra. Pendant la session, des questions ont été posées concernant les activités, mais aussi la vision future de l’organisation, et cela a aussi donné l’opportunité aux nouveaux adhérents de mieux connaître la structure, les activités, la mission et les valeurs de la Licra.

Samedi matin, les participants ont pu choisir entre six ateliers thématiques: Histoire au service de la formation des militants, Discours de haine en ligne, La laïcité contre l’antisémitisme, Lutte contre le harcèlement scolaire à caractère racial, PJJ (Protection
judiciaire de la jeunesse), Redynamiser le sport au sein des sections.
L’après-midi, le table ronde sur le sujet «  Extrémismes et antisémitisme a eu lieu, modéré par un journaliste Alexis Lacroix. La docteure en histoire des religions et auteure Isabelle Cohen,l’ historien Joël Kotek, Samuel Lejoyeux, le président de l’UEJF – Union des Etudiants Juifs de France, le vice-président de la Licra François Rachline, et la directrice de l’AJC – American Jewish Committee Anne-Sophie Sebban Bécache, ont abordé le problème d’émergence des extrémismes et des narratifs contemporains qui les attisent.
Le soir, Édouard Philippe, maire du Havre, a reçu les militants à l’Hôtel de ville du Havre où il a remarqué l’importance de l’engagement des associations comme la Licra dans la lutte contre les extrémismes et l’antisémitisme et spécifiquement sa pertinence dans la ville du Havre.

Dimanche matin, Édouard Philippe a de nouveau montré que ce sujet est important pour lui, rejoint par les représentants des différents partis politiques présents pour la table ronde moderée par la journaliste Myriam Encaoua. Ils ont discuté des incidents passés, des activités présentes et, en général, de leur rôle en tant que politiciens dans ce combat . Au début de la session, le président de la Licra, Mario Stasi, leur a demandé si, malgré la différence de vision du monde et tous les désaccords entre les partis politiques représentés, il est possible de parvenir à un accord en ce qui concerne les mesures nécessaires pour combattre ce problème. Et même si la discussion a montré que cela n’est pas le cas, cela amontré aussi qu’ils sont tous au courant de l’augmentation du complotisme, du racisme et de l’antisémitisme surtout à cause de la pandémie et la guerre en Ukraine et que c’est essentiel de réagir.

Les Universités ont été clôturées par un discours par Mario Stasi, le président de la Licra, qui a remercié tous les participants et a, une fois de plus, rappelé la pertinence de ce sujet et l’importance énorme d’un engagement actif dans cette lutte.

L’événement était une occasion excellente pour reprendre les contacts et faire connaissance avec les militants à travers des sections, obtenir de nouvelles informations et solidifier la vision et les activités à faire pour que la France puisse devenir un pays vraiment laïc comme il est déclaré dans sa constitution. Que l’on puisse défendre efficacement les personnes victimes de discrimination et d’insultes racistes ou antisémites simplement à cause de leur race ou leur religion. N’oublions pas non plus que le racisme est un délit et non une opinion !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :