La LICRA du Havre au forum civique de Sciences Po Paris, campus du Havre

Le 7 avril dernier, l’équipe directrice de la LICRA section du Havre a eu l’occasion de participer au forum civique de Sciences Po. Cet évènement annuel permet aux différentes associations du Havre de présenter leurs organisations, les valeurs qu’elles représentent ainsi que leurs actions. A l’issue du forum, les étudiants pourront établir un véritable panel d’options pour s’engager avec les associations se joignant à leurs ambitions personnelles.

            Ce partenariat entre Sciences Po et les associations du Havre s’ancre dans le cadre du parcours civique. Au cours des premières années du collège universitaire, les étudiants suivent un programme permettant de les guider vers une compréhension approfondie de la citoyenneté et de la responsabilité sociale à partir de perspectives empiriques et conceptuelles. Les associations leur permettent d’établir des liens entre la théorie et les expériences sur le terrain. Au cours de ces trois années d’étude de premier cycle, les étudiants sont invités à développer un projet personnel sur un sujet de leur choix dans un domaine social qui promeut le bien commun, l’égalité et la solidarité.

            C’est dans ce cadre que l’évènement a débuté par un bref discours de Sandrine Quevreux, responsable du parcours civique au campus du Havre, suivie de la présentation des différentes associations qui venait, tour par tour, au pupitre pour promouvoir leurs engagements. C’est dans la thématique de l’économie sociale et solidaire et de l’égalité que la LICRA a su soutenir et rappeler ses valeurs et ses actions pour inviter les étudiants à rejoindre notre carrière militante. Cette conférence générale s’est suivie d’un forum de toutes les associations présentes pouvant chacun disposer d’un stand pour approfondir davantage sur leur présentation et recueillir les informations des étudiants volontaires pour s’engager auprès d’eux. Ce fut une après-midi enrichissante autant pour les associations qui découvrent des jeunes prêts à s’engager dans la vie citoyenne que pour les étudiants qui entrent dans une toute nouvelle perspective de leur carrière militantisme et patriote.

            La section du Havre de la LICRA invitée à cet événement a été représentée par Dominique, Mostafa YOUB et Morinne CHANE-KUANG-SANG pour la cérémonie officielle.

Pose des Stolpersteine au Havre le 28 mars 2022

L’artiste allemand Gunter Demnig est le créateur d’un projet qui rend hommage aux victimes du nazisme. Depuis les années 1990, il parcourt toute l’Europe pour poser plus de 80 000 « Stolpersteine » signifiant des “pierres sur lesquelles on trébuche symboliquement”.
C’est le 28 mars dernier que l’artiste se rend dans la ville du Havre afin de sceller ces
pavés de la mémoire des 12 victimes de la Shoah sur le trottoir face aux habitations où elles
ont vécu autrefois. En leur mémoire, différents pavés commémoratifs ont été apposés dans divers lieux de la ville. Ce projet citoyen a été concrétisé par le biais d’un profond
engagement d’une part de l’association « Pavés de Mémoire » dirigée par Pierre Charrel et
d’autre part, des collégiens et lycéens volontaires de la Cité Océane qui se sont voués à une
véritable enquête sur la communauté juive du Havre grâce aux Archives et de ces victimes
afin de les présenter au mieux sur ces pierres existentielles. Cinq sites importants ont été
inaugurés commençant au 130 cours de la République en l’honneur d’Anna, Marie, Simone et Madeleine Fuchs et s’est continué au cours d’une déambulation et d’une pose de pavé à ces différentes adresses jusqu’au 143 rue de Paris où vécut Marc Bernheim. A cet endroit, à 14h, une cérémonie officielle présidée par M. le Maire du Havre a eu lieu en présence de l’artiste, des élèves qui ont lu la biographie de cette personne et des représentants de la communauté juive du Havre avec la lecture du Kaddish L’évènement s’est terminé sur une note émotionnelle et solennelle par une présentation de l’exposition à l’Hôtel de Ville et d’une réception au cours de laquelle Victor Elgressy représentant la communauté juive s’est exprimé en ces termes : « Le devoir de mémoire n’est pas propre à la communauté juive mais à la communauté entière. Nous comptons sur la jeunesse pour endiguer toutes les formes de racisme ».Quant à Edouard Philippe, il a souhaité « que cela ne soit que le début et que d’autres pavés soient posés. » Dans la soirée, a eu lieu la projection du film « Au revoir les enfants » au cinéma « Le Studio », animée par Pierre Charrel.
Chaque pierre apporte son histoire, une mémoire et rappelle désormais à tous les
passants de ces rues incrustés d’un pavé recouvert d’une plaque en laiton le prénom, nom,
date de naissance, de déportation et de décès des victimes. Cela montre à quel point
l’histoire, aussi tragique soit elle, s’inscrit dans le paysage et qu’elle ne doit à jamais être
oubliée.
La section du Havre de la LICRA invitée à cet événement a été représentée par Pierre-Jean
BAUDOUARD et Mauricette LAMBERT pour la déambulation ainsi que par Dominique et
Mostafa YOUB pour la cérémonie officielle.

Stolpersteine

CREATION DE LA DELEGATION DE LA LICRA A CAEN

Le 24 mars dernier, la délégation caennaise de la LICRA a officiellement vu le jour.
Pour l’occasion, la présidente de la section de la LICRA du Havre, Dominique Youb ainsi que
plusieurs représentants du réseau de la LICRA se sont rendu à Caen pour la création de cette dernière. Après des mois de préparation, cette nouvelle antenne est maintenant dirigée par deux représentants, Stéphanie Huet Le Grand et Salomon Ellia pour davantage répandre les valeurs universalistes de tolérance et de fraternité de l’association dans la région Normandie.
Afin de marquer une nouvelle étape dans notre vie associative et l’expansion de notre
action de sensibilisation, une célébration de l’ouverture de la délégation caennaise a été
organisée à l’occasion de la semaine nationale contre le racisme et l’antisémitisme. De
nombreux élus locaux, attachés aux valeurs fondamentales de la LICRA, étaient présents
durant cet évènement dont Madame Laurence Dumont, députée de la 2 ème circonscription de Caen, Madame Mériam Khaldi, collaboratrice parlementaire de Monsieur Le Vigoureux, député de la 1 ère circonscription de Caen et également Madame Simonnet et Madame De Gaetano, respectivement adjointe au maire de Caen et maire de Trouville-sur-Mer. La journée fut riche en émotions, en rencontres entre pairs, et en activités passionnantes dans la perspective de renforcer l’action de la LICRA dans la région.
Débutant la journée avec une lecture musicale du roman de Rachel Hausfater, Marie Lemoine, conteuse, et Salomon Ellia, harpiste, ont su présenter un spectacle poignant, attrayant et menant à la réflexion. Cette représentation destinée en particulier au personnel des établissements scolaires a mené à une discussion collective autour du thème de la Shoah perçu dans le prisme d’une adolescente rescapée des camps. En effet, en présence de l’auteure, à l’issue de cette lecture musicale, Alain Blum a animé un « bord de scène » remplaçant Abraham Bengio, excusé qui a labellisé LICRA ce spectacle. Ce dernier a été suivi par une conférence de presse introduisant l’association, ses objectifs et les projets au niveau local que la nouvelle délégation peut apporter, sous les conseils avisés d’Alain Blum et de Pierre Piéneck, chargés du développement des sections à la LICRA. Enfin, un déjeuner avec les militants de l’association, des partenaires institutionnels et locaux a été organisé sous le signe de la fraternité et de la solidarité, dans l’auspice d’un avenir ambitieux et prometteur pour l’antenne de la LICRA de Caen
Merci à tous ceux et celles qui ont été présents à cet événement, qui l’ont animé notamment les militants mais aussi à toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à son organisation et en particulier à Nathalie Rosell.


La section du Havre de la LICRA

Rencontre du fils de Joséphine Baker au Havre

A l’occasion du Black History Month dont la cérémonie de clôture a eu lieu au
Havre le samedi 26 février 2022, l’antenne havraise de la fondation
« Mémoires et Partages » présidée par Anaïs Gernidos, a invité des membres
de la section de la LICRA à y participer ( Mostafa et Dominique YOUB,
Mauricette LAMBERT étaient présents)


La soirée a été consacrée à un hommage à Joséphine BAKER, en présence de
son fils adoptif, Brian BOUILLON-BAKER , l’invité d’honneur de cette cérémonie.
D’autres personnalités ont été conviées : Karfa Sira Diallo, directeur de la
fondation, Patrick Serres, son président, l’actrice Firmine Richard, marraine de
l’association havraise ainsi que Laurent Kupferman, à l’initiative de la pétition
pour l’entrée au Panthéon de Joséphine BAKER. Quelques élèves accompagnés
de leur professeur des lycées Porte Océane et Claude Monet étaient aux côtés
de l’association des anciens combattants et de leur porte-drapeau afin de
rendre hommage au passé dans la résistance de cette grande militante.
Après une projection du film « Joséphine Baker, un destin français », un débat a
été organisé avec le public et les invités et notamment avec Brian, son fils qui a
rappelé le combat universaliste de sa mère contre le racisme et l’antisémitisme
et son attachement à la LICA, à l’époque.


Nous avons vécu de beaux moments d’échanges et de partages fraternels
ensuite et Brian nous a dédicacé son ouvrage « Joséphine Baker, l’universelle »
en nous donnant rendez-vous prochainement puisqu’il a été invité par Mario
Stasi au Congrès de la Licra le samedi 26 mars à la maison de la Chimie.
Une autre belle soirée en perspective !

Cérémonie de clôture du Black History Month, le Havre, samedi 26 février 2022.

Projet ARCADE de Port-Jérôme-Sur-Seine

L’ARCADE est « une association de rencontres culturelles, d’animation, de détente et d’expression » qui organise depuis trois ans à destination des collégiens et des élèves des écoles primaires de la commune un projet intitulé « Non à la violence » auquel la section du Havre de la LICRA a déjà participé en septembre 2020.

La semaine du 24 au 28 janvier 2022, plusieurs associations sont intervenues auprès de ces élèves pour les sensibiliser à différents sujets et problématiques : le GAPASE (organisme de l’éducation nationale) sur les incivilités, la police municipale sur le harcèlement, l’AROEVEN sur le cyber harcèlement et la LICRA.

Une dizaine de bénévoles de la section du Havre (intervenants, accompagnants et observateurs) ont participé à ce projet. Nous sommes intervenus auprès de quatre classes d’écoles primaires de CM1/CM2 (77 élèves) et auprès de six classes du collège Calmette de 5ème et de 3ème (138 élèves) pendant une heure environ, soit au total 215 élèves.

Définir les termes de préjugés, de discrimination, de racisme et d’antisémitisme à l’aide de jeux, de courts métrages, de films courts et de textes brefs a permis de débattre avec les jeunes et de les sensibiliser à ces problématiques.