Depuis 1927, la LICRA s’engage

La LICRA (ligue internationale contre le Racisme et l’Antisémitisme) a aujourd’hui une longue histoire derrière elle. La ligue contre les pogroms est créée en 1926 par Bernard Lecache et devient dès 1927 la LICA (Ligue Internationale contre l’Antisémitisme).Bien évidemment, dans la période sombre de l’’entre deux-guerres et pendant l’horreur du nazisme et de la guerre, ses militants ont payé un lourd tribut à leur engagement sans faille. Et si les survivants ont cru en 1945 que les leçons de l’histoire effaceraient pour longtemps les idées racistes et antisémites, ils durent très vite reprendre leur combat, devant les premières manifestations de négationnisme et de réécriture de l’histoire.

En 1979, la LICA devient LICRA, le R du racisme étant devenu indispensable pour traduire les valeurs partagées par ses membres. 7 années après la loi Pleven, qui offrit à la France les premières armes législatives .

L’action de la LICRA s’inscrit aujourd’hui sur tout le territoire français , mais aussi à l’étranger. Education et culture,vigilance, soutien et conseil aux victimes sont toujours les priorités de la LICRA.

Mais aujourd’hui, les nouvelles formes de diffusion des messages de haine que permettent Internet et les réseaux sociaux nous obligent à inventer de nouvelles formes de lutte.

L’appli iphone est un exemple.

Mais l’héritage des pères fondateurs, qui ont créé le Droit de Vivre se perpétue toujours aujourd’hui. Et la publication en 2014 des 100 mots contre le racisme par Antoine Spire et Mano Siri, la réalisation de vidéos pédagogiques à destination des écoles, lieu crucial pour l’avenir, le guide juridique sont autant d’outils pour continuer le travail des fondateurs et aider les jeunes générations avides de tolérance et de respect de l’autre.

en savoir plus