Forum des associations de l’IUT de Caucriauville du 22/11/2022

Nous avons participé à ce forum des associations de l’IUT de Caucriauville  du département « carrières sociales » le mardi 22 novembre 2022.

Pendant la matinée, devant un amphithéâtre de 150 étudiants de 1 ère et 2ème année, 25 associations se sont succédé pour se présenter, ce que nous avons fait également durant 3 mn pour ensuite tenir un stand à partir de 11h où une trentaine d’étudiants volontaires ayant choisi 5 associations sont venus chercher des informations complémentaires. Ils nous ont posé des questions sur nous actions et sur les objectifs de notre association.

L’après-midi, 3 ateliers ont été organisés avec une douzaine d’étudiants dans chaque atelier encadrés par l’une des étudiantes organisatrices du forum. Nous avons échangé sur les thèmes du racisme, de l’antisémitisme, des discriminations en faisant appel à leur vécu et à leur expérience personnelle.
Nous avons ensuite rappelé le rôle de notre association et ses actions mais nous avons surtout insisté sur ses principes fondamentaux : l’universalisme, notion peu connue des étudiants présents et la laïcité sur laquelle ils ont déjà travaillé ce qui a permis de débattre avec eux et de préciser certaines notions notamment celle d’ « espace public », de « lieu public », de « neutralité de l’Etat » et de « liberté de conscience ».A cette occasion, nous avons évoqué le partenariat de la Licra avec la Grande Mosquée de Paris.

Ont participé à cette action :
Mostafa et Dominique YOUB le matin
Françoise LAINE et Dominique YOUB l’après-midi.

Interview au lycée Schuman de Caucriauville du mardi 15/11/2022

Dans le cadre d’un projet pédagogique intitulé « Graines d’Euro reporters » organisé au lycée Schuman de Caucriauville, le mercredi 15 novembre 2022, sur le thème « Autre » et qui a regroupé une centaine d’élèves de collèges et de lycées, nous avons été interviewés par 4 élèves de 13 et 14 ans du collège A.Siegfried de Saint Romain de Colbosc.

Grâce à un dossier documentaire qui leur a été remis en début de matinée, elles ont préparé différentes questions auxquelles nous avons répondu après avoir présenté brièvement l’historique de la Licra et son évolution.

D’abord des questions plutôt pratiques concernant la section du Havre, son nombre d’adhérents et leur profil mais aussi les différents moyens de nous contacter (téléphone, mail, permanence……) ainsi que des interrogations sur le financement de l’association et l’organisation des UA. .Puis des questions portant sur nos partenaires (Sciences PO et association « Mémoires et Partages » spécialisée dans l’étude de l’esclavage et de la traite négrière) que nous permettent de lutter plus efficacement ensemble contre le racisme,
l’antisémitisme et les discriminations.

Ensuite, elles nous ont interrogés sur nos actions et plus particulièrement sur l’accueil des victimes mais aussi sur nos interventions auprès de la jeunesse dans le domaine scolaire et sportif. Elles ont été particulièrement intéressées par l’attitude des jeunes et leur implication dans ce combat, l’occasion pour nous de leur parler du réseau jeunes de la Licra. Elles ont souhaité savoir aussi comment à leur âge et à leur niveau, elles pouvaient réagir si elles étaient confrontées à une situation de racisme dans leur entourage. Enfin, des questions plus personnelles sur notre ressenti par rapport à l’association et à son évolution depuis 2017  nous ont été posées.

Après cet échange, les élèves devaient rédiger un article de presse dans la langue de leur choix (anglais pour elles) et le présenter à 16h pour participer au concours des jeunes reporters dont le prix a été remis dans la soirée. Elles ont remporté le 1 er prix en anglais grâce à cet article sur la Licra.

Dominique et Mostafa YOUB

Universités d’Automne, 7,8 et 9/10 /2022

Vendredi 7/10., les militants de plusieurs sections régionales se sont réunis au Pasino du Havre pour l’ouverture des Universités d’Automne par Mario Stasi, président de la Licra et Dominique Youb, présidente de la Licra Le Havre, suivie par une session où les participants ont eu l’opportunité de poser leurs questions au Bureau de la Licra. Pendant la session, des questions ont été posées concernant les activités, mais aussi la vision future de l’organisation, et cela a aussi donné l’opportunité aux nouveaux adhérents de mieux connaître la structure, les activités, la mission et les valeurs de la Licra.

Samedi matin, les participants ont pu choisir entre six ateliers thématiques: Histoire au service de la formation des militants, Discours de haine en ligne, La laïcité contre l’antisémitisme, Lutte contre le harcèlement scolaire à caractère racial, PJJ (Protection
judiciaire de la jeunesse), Redynamiser le sport au sein des sections.
L’après-midi, le table ronde sur le sujet «  Extrémismes et antisémitisme a eu lieu, modéré par un journaliste Alexis Lacroix. La docteure en histoire des religions et auteure Isabelle Cohen,l’ historien Joël Kotek, Samuel Lejoyeux, le président de l’UEJF – Union des Etudiants Juifs de France, le vice-président de la Licra François Rachline, et la directrice de l’AJC – American Jewish Committee Anne-Sophie Sebban Bécache, ont abordé le problème d’émergence des extrémismes et des narratifs contemporains qui les attisent.
Le soir, Édouard Philippe, maire du Havre, a reçu les militants à l’Hôtel de ville du Havre où il a remarqué l’importance de l’engagement des associations comme la Licra dans la lutte contre les extrémismes et l’antisémitisme et spécifiquement sa pertinence dans la ville du Havre.

Dimanche matin, Édouard Philippe a de nouveau montré que ce sujet est important pour lui, rejoint par les représentants des différents partis politiques présents pour la table ronde moderée par la journaliste Myriam Encaoua. Ils ont discuté des incidents passés, des activités présentes et, en général, de leur rôle en tant que politiciens dans ce combat . Au début de la session, le président de la Licra, Mario Stasi, leur a demandé si, malgré la différence de vision du monde et tous les désaccords entre les partis politiques représentés, il est possible de parvenir à un accord en ce qui concerne les mesures nécessaires pour combattre ce problème. Et même si la discussion a montré que cela n’est pas le cas, cela amontré aussi qu’ils sont tous au courant de l’augmentation du complotisme, du racisme et de l’antisémitisme surtout à cause de la pandémie et la guerre en Ukraine et que c’est essentiel de réagir.

Les Universités ont été clôturées par un discours par Mario Stasi, le président de la Licra, qui a remercié tous les participants et a, une fois de plus, rappelé la pertinence de ce sujet et l’importance énorme d’un engagement actif dans cette lutte.

L’événement était une occasion excellente pour reprendre les contacts et faire connaissance avec les militants à travers des sections, obtenir de nouvelles informations et solidifier la vision et les activités à faire pour que la France puisse devenir un pays vraiment laïc comme il est déclaré dans sa constitution. Que l’on puisse défendre efficacement les personnes victimes de discrimination et d’insultes racistes ou antisémites simplement à cause de leur race ou leur religion. N’oublions pas non plus que le racisme est un délit et non une opinion !

Réunion Licra Le Havre avec la ligue de football de Normandie

Le mercredi 8 juin 2022, la Licra a été invitée à participer à la réunion de la commission régionale des actions citoyennes de la LFN à Lisieux en présence de Hervé GRANDET, président de la commission régionale des arbitres et de Pascale EVAIN, responsable du Pôle développement et animation territoriales. 

Après avoir fait le bilan des actions citoyennes de 2021/2022 et notamment des actions de prévention, chaque participant a fait part de ses projets dans différents départements de la région. 

En ce qui concerne la Seine Maritime, un responsable du HAC, président de l’Amicale des éducateurs a révélé des problèmes de relation et de communication entre les éducateurs et les arbitres : contestation des décisions arbitrales, méconnaissance des règles du jeu, comportement « contestable » parfois « irrespectueux » des uns et des autres. 

Pour ce qui est de la LICRA, un partenariat est prévu à partir de septembre 2022 : 

– des actions de prévention et de sensibilisation auprès des jeunes et des responsables de clubs de football dont les modalités restent à définir à la rentrée. 

– des mesures de réparation pour prévenir la récidive des actes racistes et antisémites, assortir les peines prononcées de mesures pédagogiques et originales, par exemple la visite de sites mémoriels suivis d’un atelier participatif. Il s’agit de leur faire comprendre jusqu’où peuvent mener les propos et les actes haineux. 

Rendez-vous est donné à la rentrée pour mettre en place ces actions avec l’aide et le soutien d’Audrey KOULIDIARI que nous remercions. 

Participants à cette réunion : Dominique et Mostafa YOUB ( Serge Vittecoq, référent sport de la section, étant en congés) 

Dominique YOUB, présidente de la section du HAVRE

Participation de la Licra Le Havre à une visite guidée sur le passé négrier de la ville

Le lundi 6 juin 2022, quelques adhérents de la section du Havre de la LICRA ont participé à une visite guidée organisée par une association partenaire « Mémoires et Partages »sur les traces du passé négrier de la ville du Havre.

Anaïs Gernidos, sa présidente, nous a emmenés dans certaines rues du Havre qui portent le nom de négociants, de café notamment, ayant participé à la traite négrière comme par exemple Michel DELAROCHE.

La municipalité du Havre  est en train de travailler à un projet  autour des plaques de rues portant le nom de ces négociants afin  de donner des explications pédagogiques  aux habitants sur l’esclavage et sur la participation de ces personnalités à la traite négrière.

Jean-Baptiste GASTINNE,  1er adjoint au maire, qui a invité la section du Havre de la LICRA à la cérémonie de commémoration  des abolitions de l’esclavage le 10 mai 2022, nous a fait part ce projet qui est en cours.

Ont participé à cette visite guidée : Françoise LAINE, Laetitia BAYIHA , Dominique et Mostafa YOUB.

Dominique YOUB, présidente de la section du Havre