Pose des Stolpersteine au Havre le 28 mars 2022

L’artiste allemand Gunter Demnig est le créateur d’un projet qui rend hommage aux victimes du nazisme. Depuis les années 1990, il parcourt toute l’Europe pour poser plus de 80 000 « Stolpersteine » signifiant des “pierres sur lesquelles on trébuche symboliquement”.
C’est le 28 mars dernier que l’artiste se rend dans la ville du Havre afin de sceller ces
pavés de la mémoire des 12 victimes de la Shoah sur le trottoir face aux habitations où elles
ont vécu autrefois. En leur mémoire, différents pavés commémoratifs ont été apposés dans divers lieux de la ville. Ce projet citoyen a été concrétisé par le biais d’un profond
engagement d’une part de l’association « Pavés de Mémoire » dirigée par Pierre Charrel et
d’autre part, des collégiens et lycéens volontaires de la Cité Océane qui se sont voués à une
véritable enquête sur la communauté juive du Havre grâce aux Archives et de ces victimes
afin de les présenter au mieux sur ces pierres existentielles. Cinq sites importants ont été
inaugurés commençant au 130 cours de la République en l’honneur d’Anna, Marie, Simone et Madeleine Fuchs et s’est continué au cours d’une déambulation et d’une pose de pavé à ces différentes adresses jusqu’au 143 rue de Paris où vécut Marc Bernheim. A cet endroit, à 14h, une cérémonie officielle présidée par M. le Maire du Havre a eu lieu en présence de l’artiste, des élèves qui ont lu la biographie de cette personne et des représentants de la communauté juive du Havre avec la lecture du Kaddish L’évènement s’est terminé sur une note émotionnelle et solennelle par une présentation de l’exposition à l’Hôtel de Ville et d’une réception au cours de laquelle Victor Elgressy représentant la communauté juive s’est exprimé en ces termes : « Le devoir de mémoire n’est pas propre à la communauté juive mais à la communauté entière. Nous comptons sur la jeunesse pour endiguer toutes les formes de racisme ».Quant à Edouard Philippe, il a souhaité « que cela ne soit que le début et que d’autres pavés soient posés. » Dans la soirée, a eu lieu la projection du film « Au revoir les enfants » au cinéma « Le Studio », animée par Pierre Charrel.
Chaque pierre apporte son histoire, une mémoire et rappelle désormais à tous les
passants de ces rues incrustés d’un pavé recouvert d’une plaque en laiton le prénom, nom,
date de naissance, de déportation et de décès des victimes. Cela montre à quel point
l’histoire, aussi tragique soit elle, s’inscrit dans le paysage et qu’elle ne doit à jamais être
oubliée.
La section du Havre de la LICRA invitée à cet événement a été représentée par Pierre-Jean
BAUDOUARD et Mauricette LAMBERT pour la déambulation ainsi que par Dominique et
Mostafa YOUB pour la cérémonie officielle.

Stolpersteine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :